Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 18 Sep 2019 15:46

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 21 Sep 2014 17:49 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 12 Mai 2013 18:36
Messages: 1669
blz a écrit:
Il me semble que Lisa B avait donné une explication plus plausible pour l'histoire des cycles de 4 semaines ... de mémoire (je peux me tromper), ils ne s'agit en fait pas de cycles de reproduction des bactéries, mais plutôt de cycles au bout desquels le SI arrive à débusquer des bactéries en masse, ayant enfin le matériel nécessaire pour les identifier, puis elles modifient leurs (protéines de surface ?) et à nouveau le SI ne peut plus les reconnaître donc rame 4 semaines pour préparer de nouvelles défenses, et ré-attaque en masse un mois plus tard, etc ...

Donc la flambée de symptômes ne serait pas due directement aux bactéries, mais à la réaction inflammatoire en masse du SI qui envoie la cavalerie pour détruire tout le monde...


Le Dr.Marie Kroun, qui se base sur les observations in vitro de Brorson sur la transformation de kystes en forme spirochetale et sur ses propres observations faites sur la base de journaux d´observation des symptomes de ses malades, a une autre explication:

http://lymerick.net/newsite/viewpage.php?page_id=3

Citer:
It soon became apparent to me that the pattern of symptom fluctuations is the very best clinical indicator of ACTIVE Borrelia infection, i.e. that active Borreliosis fluctuate in two patterns:
1. very active Borrelia infection, i.e. when the new growth is not under control by either the hosts immune-system or by antibiotic treatment => weekly flares at 8-10 (6-14) days or
2. flares come at monthly (3-5 weeks) interval, which indicate that new growth is suppressed / under control either spontaneously by the hosts immune system or by antibiotic treatment.



"Il est vite devenu évident pour moi que le schema de la fluctuation des symptômes est le meilleur indicateur clinique d'une infection active de Borrelia, c'est à dire que la borréliose active fluctue selon deux modèles:
1) infection Borrelia très active, c'est à dire quand la nouvelle croissance n'est pas contrôlee par le système immunitaire des hôtes ou par un traitement antibiotique => flambements hebdomadaires à 8-10 (6-14) jours ou
2) flambements reviennent mensuellement (3-5 semaines d'intervalles), ce qui indique que la nouvelle croissance est supprimée / sous contrôle soit spontanément par le système immunitaire des hôtes ou par un traitement antibiotique."


Citer:
The observed patterns are very consistent with Brorsons observation, that young "cysts" of Borrelia burgdorferi will revert back to spirochete form in about 9 days, while older "cysts" will take about 4 weeks to revert into spirochete form again!
The weekly symptom relapse pattern is also consistent with old knowledge about fluctuations in "relapsing fever Borreliosis", so it seems that Lyme borreliosis is not very different from relapsing fever Borreliosis, clinically!


Les schémas observés sont très cohérents avec l'observation des Brorsons, selon lesquelles les jeunes «kystes» de Borrelia burgdorferi reviendront à la forme de spirochète dans environ 9 jours, tandis que «kystes» plus âgés prendront 4 semaines pour revenir en forme de spirochète ! Le schéma de rechute symptômatique hebdomadaire est également compatible avec les anciennes connaissances sur les fluctuations de la " borreliose avec fièvre récurrente ", il semble donc que la borréliose de Lyme n'est pas très différente de la borreliose avec fièvre récurrente , cliniquement!

Citer:
That Borreliosis symptoms fluctuate over time with monthly relapses is not a new observation either. Indeed, the monthly Borrelia relapse pattern during antibiotic treatment, was described by Dr. Burrascano already in the early 1990ies; he also found that monthly flares may continue for more than a year despite continuing the antibiotic treatment, and this finding was also confirmed by my study!



Que les symptômes de la borréliose fluctuent au fil du temps avec des rechutes mensuelles n'est pas une nouvelle observation en soit. En effet, le schema de rechute periodique mensuelle au cours du traitement antibiotique, a déjà ete décrit par le Dr. Burrascano dans les années 1990; il a également constaté que les aggravations mensuelles peuvent se poursuivre pendant plus d'un an, malgré la poursuite du traitement antibiotique, et cette constatation a également été confirmé par mon étude!


Citer:
It is apparently mostly the spirochete form, when it wanders from the tissues into the blood, where it can be found by microscopy especially if this is done on day one of a new flare! - that probably elicit a fierce immune attack, that gives the chronic Borreliosis patients most of his/her symptoms, which are related to a raised pro-inflammatory cytokine response; both the symptoms of Borrelia flare and Jarisch-Herxheimer reaction is found related to an increase in tumor necrosis factor (TNF),


C'est apparemment la plupart du temps la forme spirochètale qui, quand elle passe des tissus dans le sang- où elle peut être trouvée par microscopie surtout si celle-ci est faite dès le premier jour d'une nouvelle aggravation symptomatique! - suscite probablement une attaque immunitaire féroce, qui donne aux patients atteints de borréliose chronique la plupart de leurs symptômes, qui sont liés à une production elevee de cytokines pro-inflammatoires en reponse; à la fois les symptômes de Borrelia recidivants et la réaction de Jarisch-Herxheimer se trouvent associées à une augmentation du facteur de nécrose tumorale (TNF)
,


C´est d´ailleurs ce que m´a dit mon specialiste: les symptomes re-apparaissent quand les bacteries (formes spirochetales) se re-divisent/re-multiplient et que le systeme immunitaire les reconnait et produit des cytokines inflammatoires en reponse pour essayer de les combattre. Ce sont ces cytokines qui produisent les symptomes comme douleurs.

La reaction de Jarisch Herxheimer s´expliquerait elle par la liberation massive d´endotoxines (lipopolyssacharides LPS) situees a la surface des bacteries gram negatives, qui sont liberees apres la mort des bacteries et deversees dans le sang. Le systeme immunitaire reagirait a la presence de ces endotoxines par la production de cytokines inflammatoires.

Donc les symptomes peuvent etre declenches
:arrow: soit par la multiplication des bacteries-par ex. quelques semaines apres l´arret d´une antibiose, lorsque les kystes formees pendant l´antibiose se retransforment en formes spirochetales actives, c.a.d se divisant/multipliant a nouveau*-
:arrow: soit par la destruction massive de spirochetes (ou kystes) par le systeme immunitaire ou l´antibiotique (kystes par tinidazole ou metronidazole).

Donc une aggravation des symptomes sous AB serait un bon signe (Herxheimer = destruction de bacteries) et une aggravation dans les pauses AB, le signe que les bacteries se remultiplient et qu´il faut donc a nouveau les combattre.

Une aggravation tous les 9 jours environ serait le signe que le systeme immunitaire ne maitrise pas la nouvelle multiplication des bacteries apres ce laps de temps.

Une aggravation toutes les 4 semaines serait le le signe que le systeme immunitaire maitrise la nouvelle multiplication des bacteries pendant ces 4 semaines.

Il est peut etre donc tres utile-comme le recommande le Dr.Kroun-de noter la fluctuation des symptomes au jour le jour sur plusieurs mois/annees pour permettre au medecin de juger de l´efficacite du traitement.

Citer:
Donc la flambée de symptômes ne serait pas due directement aux bactéries, mais à la réaction inflammatoire en masse du SI qui envoie la cavalerie pour détruire tout le monde...


Elle serait due effectivement a la reponse immunitaire (production de cytokines inflammatoires) a la multiplication des bacteries (formes spirochetales se divisant) ou a la destruction massive et la mort de bacteries, les deux pouvant etre lies (multiplication-> destruction par SI).

_________________
Bises et bon retablissement!
Framboise


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Sep 2014 00:27 
Hors-ligne
nouveau membre
nouveau membre

Enregistré le: 20 Avr 2014 14:52
Messages: 16
Localisation: Bayonne
Bonsoir Framboise,

Très bien écrit! D'où l'intérêt, comme tu l'as mentionné, de suivre ses symptômes via un tableau Excel ou Calc pour une meilleure prise en charge...
Bonne soirée et à bientôt!
Valdour


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Mai 2015 13:27 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 24 Jan 2015 13:38
Messages: 3183
Localisation: 93
Bonjour tout le monde,

J'ai découvert avec intérêt ce post de Framboise.
Je fais un journal de mes maux depuis le début de l'année et j'ai fait aussi un mémoire de ce dont je me souvenais pour les années précédentes.

La périodicité mensuelle (3 à 4 semaines) de mes crises (je viens de m'en faire une belle !!), sur fond permanents de troubles migrants et moins prononcés, est devenue une évidence pour moi. Comme le fait que j'ai une infection chronique.
Je fais ce journal pour le doc Lyme et le rhumatologue. Ce dernier est plutôt surpris de cette régularité chez une femme ménopausée. Il ne croit pas à l'hypothèse de maladie de Lyme chez moi et m'a diagnostiqué une SPA. MA problématique actuelle est de ne pas faire un traitement de fond contre la SPA si ce n'est pas utile. Bien sûr le doc Lyme va m'aider à faire ce choix (j'espère) mais si vous avez des conseils, des remarques, je suis preneuse.

Une SPA se manifeste t-elle par des poussées aussi régulières (j'ai cherché sur le web mais rien trouvé là-dessus)? Je me suis rendue compte que je ne peux agir un peu que sur l'intensité des crises qui sont parfois violentes et parfois si faibles qu'elles passent inaperçues (je passe alors 2 mois à peu près tranquille) mais que la périodicité reste.

Par ailleurs, quoique ce soit que je fasse ou ne fasse pas pour me soulager, la crise passe de toute façon en quelques heures à 2 jours. Les analgésiques etc, me permettent de supporter mieux, mais les symptômes non douloureux (fatigue, troubles de la mémoire, de la vue etc) restent pendant cette durée.

Flam

_________________
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Mai 2015 16:05 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2010 19:03
Messages: 7667
Localisation: bourgogne
SPA souvent confondue avec lyme par les medecins qui ne connaissent pas lyme à fond :(

http://www.vulgaris-medical.com/encyclo ... /symptomes

http://www.eurekasante.fr/maladies/appa ... on-maladie


en effet ça evolue aussi comme lyme parfois .... :hmm

_________________
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=3&t=3325

mon blog 12 000 articles sur les MVT
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

lien IHERB ici que POSTE LOCALE pour la livraison


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Mai 2015 18:21 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Mars 2015 13:15
Messages: 87
Localisation: 94
Bonjour,

Mon docteur Es Lyme m'a indiqué selon une formule que je cautionne plutôt :
Une maladie auto-immune = une infection + des prédispositions génétiques.
J'ajouterai à cette équation des facteurs environnementaux qu'on pourrait appeler le stress oxydatif.
Si tu enlève l'infection (que ce soit Lyme ou une autre saloperie), tu supprimeras la maladie auto-immune.
C'est un peu ce qu'à démontrer Seignalet avec son régime : "une fois que tu as supprimé tous les ennemis, la maladie se tait". Il dit pas exactement ça mais c'est l'idée.
Bon courage.

Fred.

_________________
Fred.

"C'est pas nous qui marchons pas droit, c'est le monde qui va de travers" - La Rue Ketanou


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Mai 2015 19:33 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 01 Juin 2014 13:02
Messages: 1278
Bonsoir,
fredb94 a écrit:
Une maladie auto-immune = une infection + des prédispositions génétiques.

Je signe des deux mains

_________________
:pasparler


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Mai 2015 21:21 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 24 Jan 2015 13:38
Messages: 3183
Localisation: 93
[quote=
Une maladie auto-immune = une infection + des prédispositions génétiques.
J'ajouterai à cette équation des facteurs environnementaux qu'on pourrait appeler le stress oxydatif.
[/quote]

D'accord, mais j'ai justement des gènes qui me prédisposent à des tas de saloperies que je n'ai pas, ou du moins pas encore (maladie de Horton, maladie de Berger, etc), mais je n'ai pas HLAB27.

La VS et la CRP sont généralement dans la normale chez moi et l'IRM ni les radios n'ont révélé de signes marquants de SPA (elle est discrète dit le rhumato).

La question que je posais c'est vraiment par rapport à la régularité des crises: environ 4 semaines. Est-ce qu'une SPA peut aussi faire des crises régulières ?

Flam

_________________
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. 5 Cami del Canigonenc 66740 VILLELONGUE DEL MONTS, FRANCE
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.