Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 26 Juin 2019 04:49

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 18 Sep 2018 17:57 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 1047
Bjr,
Je suis encore là avec une nouvelle question.

Horowitz, Klinghardt etc parlent tous de l importance du moral et de l etat psychologique pour guérir et qu un trauma non résolu peut entraver le processus de guérison, on aura beau avaler tous les antibios qu on veut, rien ne bougera tant que le pb n est pas réglé.

Je ne veux pas vous raconter ma vie mais là je suis dans une impasse et si qq lumières pouvaient m éclairer...

J ai vu plusieurs magnetiseurs, psy, une naturo allemande formée par Klinghardt justement et plusieurs osteos un peu borderline ( kinesiologie, medecine chinoise...).

Bref, tous ces gens m ont sorti la même chose, oui j ai lyme et cie mais le gros gros pb est dans ma tête, et les 3 plus precis d entre eux m ont parlé de ma mère sans que je n'en dise rien, dont la heilpraktiker avec qui je baragouinais qq mots d anglais.

Ma mère est décédée d un cancer quand j avais 15ans, et elle nous a caché sa maladie pendant 2 ans ( bon, je me doutais bien de qq chose car il n y a pas 50 maladies qui obligent à porter une perruque). Je l ai vu dépérir à la maison jusqu'à ce matin ( le lendemain de la rentrée scolaire), où elle est venue nous embrasser ma soeur et moi dans notre sommeil et elle est partie à l hopital de Dijon. Appel du medecin le soir, elle a refusé de nous parler, il prévoyait qu il devait lui rester 2 ou 3 semaines à vivre. Sauf que dans la nuit, elle a arraché toutes ses perfs, et s est eteinte dans les bras de mon pere qui est parti en urgence qd le médecin a rappelé en catastrophe le lendemain matin. Elle est partie au moment où il lui a dit qu il s occperait bien de nous et qu elle pouvait s en aller en paix.

Je ne vous cache pas que les mois qui ont suivi ont été difficiles, mais on a continué notre vie tous les 3, sans jamais trop en parler, on n est pas doués niveau communication dans la famille).

J ai fait ma vie, pensant tout ca réglé, mais apparemment ca ne l est pas, et qd j ai travaillé ca avec une hypnotherapeute, j avais le sentiment de ne pas etre sincere dans ma demarche.

En clair, je me retrouve accrochée au fantôme de ma mère que je refuse inconsciemment de laisser partir, peut etre parce que c etait la seule personne qui aurait pu m aider, ou du moins m apporter son soutien indéfectible dans cette epreuve, je n en sais rien, mais je me trimbale une sacrée casserole.

Si Orchidée passe ici, elle va se dire que je piétine depuis des mois...

Je vais surement aller sur la tombe de ma mere dans la semaine ( je n y suis allée qu une fois en 18 ans, c est à 350km de chez moi), pour essayer de vider tout ca, parce qu avec les psy je n arrive à rien, et il faut que je debloque la situation.

Je ne pense pas etre la seule à avoir vecu un truc pas facile, je ne raconte pas ca pour faire pleurer dans les chaumières, mais suis preneuse de conseils ou de témoignages si qqn a connu une "entrave psychologique " pendant la maladie.

Merci d avance pour les réponses.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Sep 2018 19:19 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 24 Jan 2015 13:38
Messages: 3129
Localisation: 93
Anaïs,

Je pense que le truc c'est d'arriver à se faire confiance. On avance dans la guérison si on fait confiance à son intuition et à sa raison.

Alors c'est sûr qu'un blocage psychologique peut entraver ce processus, mais personnellement je pense que c'est plutôt mon désir de vivre qui a levé les blocages psychologiques plutôt que le fait de lever les blocages qui aurait permis à mon corps de guérir.

Je ne sais pas si je m'exprime bien, mais je me sentais tellement en danger que plus rien n'avait d'importance que d'en sortir le plus vite possible. Aucun blocage psy (pourtant j'ai aussi vécu des traumatimes) ne pouvait-être plus fort que ça.

Bon courage à toi,
Flam

_________________
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Sep 2018 22:59 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 1047
Je pense pareil Flam, j ai aussi l esprit scientifique qui voit la bacterie, le système immunitaire etc... Mais que de gds medecins lyme le disent et le répètent m interpelle et surtout que de parfaits inconnus dont une personne qui ne parle mm pas ma langue me sorte ça sans fin m interpelle egalement...

J ai aussi la rage de vivre et me bats comme une dingue depuis deux ans, j ai tenté des trucs assez dingues pour m en sortir... et jen ai marre qu on me sorte ca à tout bout de champ...alors que je ne sais pas comment il faut que je fasse pour traiter ce pb. C est dingue qd vous pensez avoir fait votre deuil depuis plus de 15 ans et que partout on vous dit que non ! Sans meme que j en parle !

Mais l'esprit et le corps sont deux entités non separables et quand l inconscient bloque, ca peut aller loin...

Je ne dis pas que tout est de la faute de l esprit mais qu il faut apparemment etre en harmonie avec soi même pour que le corps puisse retrouver ses capacités de guerison.

Bon, je vais essayer de chasser mes fantômes, on verra bien ce que ca donne...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Sep 2018 09:44 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 28 Mars 2018 10:03
Messages: 552
Localisation: Lorraine
Anais

On a tous eu dans la vie des traumatismes .Alors les psys,les magnétiseurs et compagnie ne peuvent pas beaucoup se tromper.Tu sais quand tu veux trouver un problème à quelqu'un tu le trouves! :lol: Les psy font du mal aussi j'en connais qui en ressortent encore plus traumatisés ils rentrent avec 1 problème et il repartent avec 2 .La bonne affaire.

Moi aussi j'ai eu des traumatismes et pas des faciles.Ces problèmes psy ne doivent pas être des échappatoires.Est tu sûre au fond de toi que c'est un blocage?Moi je crois pas c'est simplement que tu es malade et tu cherches à qui t'accrocher.

Tu as des autres personnes sur qui tu peux compter sûrement autour de toi.Pense à toi tes enfants .
Déjà il y a nous tous sur le forum qui subissons la maladie donc on se comprend.Des gens s'en sortent
C'est vrai tu cherches tu étudies la maladie tu fais tout pour t'en sortir je ne pense pas que ce soit le problème avec ta mère qui bloque ton processus de guérison .C'est une maladie longue à guérir il faut de la patience .Des que tu vas avoir des améliorations tu iras mieux dans ta tête.Tout ceux qui sont passé par là le disent.
Je suis assez d'accord avec l'analyse de Flam.Moi aussi on m'a dit d'aller voir un psy moi je voudrais surtout qu'on m'enlève les douleurs et ça ira mieux :-D
Anais ce n'est pas un blocage Psychologique qui va t'empêcher de guérir.Il faut surtout trouver le bon traitement .C'est là dessus qu'il faut compter .A force ça va le faire .Moi aussi hier au fond du trou aujourd'hui moins mal je dois voir mon médecin aujourdhui le rendez vous de samedi à été annulé.


Courage
Véro


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Sep 2018 11:09 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 24 Jan 2015 13:38
Messages: 3129
Localisation: 93
Et je vais rajouter que la psy a bon dos parfois, surtout chez les vendeurs de poudre de Perlimpimpin. Ce n'est pas leur traitement qui n'est pas efficace, ce sont les blocages psy qui t'empêchent de guérir :csla

Ces personnes sont très douées pour repérer des gens plus fragiles qui manquent de confiance en eux.

Si tu permet je vais rebondir sur une de tes phrases:
bullekideambule a écrit:
j ai tenté des trucs assez dingues pour m en sortir... et jen ai marre qu on me sorte ca à tout bout de champ...


Hélas c'est notre lot à tous: ma propre mère a mis très très longtemps avant de comprendre que j'étais vraiment malade, pour elle c'était que dans la tête. Régulièrement, tout un tas de personnes, y compris mon médecin traitant de l'époque, me renvoyaient ça à la figure. Franchement, il n'y a rien à répondre. Il faut juste se dire en soi-même que c'est notre vie qui est en jeu et pas la leur, et trouver des alliés qui savent faire la part des choses.

Un psychiatre adorable m'a fait comprendre que je ne souffrais d'aucune maladie mentale.
Un rhumatologue, tout ce qu'il y a de plus classique comme doc, m'a dit cette phrase de bon sens:"Même si vous étiez folle, ce qui m'étonnerait, ça ne vous protège pas de toute sorte de maux physiques qu'il est de mon devoir de soigner".

Il n'y a pas besoin de faire des trucs de dingues pour s'en sortir, ce n'est pas ça qui fait la différence, mieux vaut être raisonnable et persévérant et ignorer tous ceux qui ne comprennent rien à l'affaire.

Enfin, c'est mon avis: je suis tombée malade avec mes traumatismes et je m'en suis un peu sortie sans avoir travaillé aucun traumatisme (malheureusement, j'en souffre finalement toujours) ça a toujours été clair pour moi que ce n'était plus le problème à partir du moment où j'avais commencé à me soigner (c'étaient peut-être ces traumatismes qui m'empêchaient de reconnaître mon état et de me soigner mais à partir du moment où j'avais décidé de me soigner, ce n'était plus le problème).

Bon courage Anaïs,
Flam

_________________
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 20 Sep 2018 15:08 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 22 Jan 2017 14:40
Messages: 1351
Localisation: Paris
À mon avis ce sujet est hautement personnel.
Le ressenti des traumatismes qui plus est d'enfance n'a pas à être évalué ou à être comparé.
Le retour sur ces fractures ou ces cicatrices dépend de chacun. Les besoins divergent beaucoup. Le fait aussi sans doute d'avoir vécu sans le.regarder ne peut pas être comparé à des traumatismes similaires qui ont été regardés au.cours de la vie.

Anars, cependant ne soit pas trop brutale envers toi-même, physiquement et psychologiquement.

:mouak

_________________
Surtout, ne renoncez jamais à aller mieux (Flam)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Sep 2018 11:04 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 29 Mai 2018 18:28
Messages: 39
Bien sûr que l'État moral joue sur notre santé. C'est tellement évident! Mais l'inverse est tout aussi vrai...
Je t'engagerai plutôt à réfléchir sur ce qui te cause réellement de la souffrance qu'elle soit physique ou psychologique.
Quand un être cher disparaît on lui prête toujours des pouvoirs ou des compétences qui ne sont pas toujours juste ou justifiées. Je te dis cela car il me semble que tu exprimais le fait que ta maman aurait pu t'aider dans la maladie, mais concrètement tu n'en sais rien c'est un peu de l'Ordre du fantasme, ce que je comprends tout à fait pour avoir perdu mon cher papa qui me manque énormément...
Quand on sait quel parcours il faut traverser quand on a la maladie de Lyme on a tout à fait le droit d'être un petit peu usé psychologiquement sans être obligé d'avoir eu de sérieux traumatismes part le passé.
Je dis ça je dis rien :-D

_________________
Après 18 ans d'errance, maintenant je sais. Entre Lyme et moi ça va être la guerre ! :sm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Sep 2018 12:22 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 28 Mars 2018 10:03
Messages: 552
Localisation: Lorraine
Suis d'accord avec toi la-louve60 .Moi quand je suis au fond du seau je fantasme aussi.

G.Flaubert écrivait l'avenir nous tourmente,le passé nous retient c'est pour cela que le présent nous échappe .J'avais aussi envie de dire que le futur nous attire et il faut utiliser cette énergie .

D'ailleurs il y a une rubrique "je ferais quoi quand je serais guérie" :-D

Véro


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Sep 2018 15:28 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 1047
C est ca, je ne veux pas m inventer de trauma hypothétiques, mais qu on me rabâche ca sans qye ces gens ne sachent quoi que ce soit de ma vie, je trouve ca etrange.

Apres, moi on m enlève mes douleurs, contractures et malaises, je soulève des montagnes direct !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Sep 2018 16:05 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 28 Mars 2018 10:03
Messages: 552
Localisation: Lorraine
Tu le dis toi même Anais si plus de douleurs tu vas péter la forme. :-D
J'en suis convaincue .

Véro


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Sep 2018 16:48 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 1047
Ah ca si je m en sors, je passe mes journées dans les ecoles à faire de la prevention et à expliquer aux gosses ce que cette maladie peut faire.
Ils sont le meilleur vecteur d information, bien mieux que les adultes !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Oct 2018 16:51 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 29 Mai 2018 18:28
Messages: 39
Bonjour bullekideambule

J'aimerais savoir si tu as progressé dans tes démarches, interrogations, quant à l'impact de ton moral et d'un éventuel trauma qui t'empêche.
As tu trouvé des réponses ?

_________________
Après 18 ans d'errance, maintenant je sais. Entre Lyme et moi ça va être la guerre ! :sm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Oct 2018 11:59 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 1047
J ai pris conscience de certaines choses et essayé de travailler un peu dessus.
Mais je me rends bien compte que mon etat psy dépend grandement des traitements, notamment qd je bois mes tisanes d houttuynia je pars en vrille tres facilement...
Et les douleurs jouent enormement aussi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Oct 2018 12:04 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 29 Mai 2018 18:28
Messages: 39
Tu as avancé, c'est vraiment bien d'avoir obtenu des réponses. :-D Tu vas certainement pouvoir améliorer les choses maintenant que tu comprends mieux ces fonctionnements.
C'est un pas important !

_________________
Après 18 ans d'errance, maintenant je sais. Entre Lyme et moi ça va être la guerre ! :sm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Avr 2019 12:05 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 16 Fév 2019 20:45
Messages: 43
Bonjour,
Je déterre le post pour poser la question inverse ;
Lyme peut-il empêcher le cerveau de digérer les traumas ? :hmm
Dans le livre du Dr Horowitz il dit en effet que les traumas peuvent rendre plus difficiles le traitement de lyme et il préconise des thérapies comme l’EMDR pour aider à la guérison en parallèle du traitement lyme.
Mais il ne parle pas de l’inverse ! Je cherche depuis des années des thérapies qui pourraient m’aider à surmonter mes traumas, en vain, sauf l’EMDR qui a fonctionné sur moi pendant un temps, mais depuis que je suis tombée malade physiquement (j’étais déjà en dépression, que je soupçonne aujourd’hui d’etre dûe à Lyme) ça ne fait quasiment plus rien, comme si le cerveau ne « coopérait plus », et au bout d’un moment le moral a décliné à vitesse grand V. A noter naturellement que « c’était dans ma tête » et que je n’ai jamais eu de traitement pour lyme, dont je n’ai toujours pas de diagnostic sûr.
Lyme influe t-il la plasticité cérébrale ? Au fond ça paraît évident mais je ne le vois écrit nulle part sur les articles scientifiques (et si vous en avez ça m’intéresse :wink: )

Merci et je vous souhaite du mieux à tous :ensemble

_________________
Lyme Santé Vérité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. 5 Cami del Canigonenc 66740 VILLELONGUE DEL MONTS, FRANCE
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.