méline
membre actif
membre actif
Messages : 35
Enregistré le : 10 févr. 2011 15:55

Re: Lyme et Grossesse

Message par méline »

alors pour la pédiatre on la testeras quand elle serai plus grande en cas de doute.
je ne pense pas qu'elle soit contaminé, mais c'est surtout mon mari qui s'inquiette.

christina
membre actif
membre actif
Messages : 70
Enregistré le : 14 juin 2011 10:20

Re: Lyme et Grossesse

Message par christina »

Bonjour à tous.

Je pense avoir lyme trois ans avant d'etre anceinte de mon petit garçon alexandre.

A ce jour il présente différents symptomes tels que

douleurs articulaires, changement d'humeur, toux et bronchite en plein été...Bref, je me suis décidée à lui faire la sérologie car nous devons en avoir le coeur net.

De plus d'après ce que je lis, chez les enfants les traitements sont éfficaces, alors je garde espoire.

Par contre ce qui me rend furieuse, c'est que si l'opinion public était informée, il n'y aurait pas autant de gens en souffrance.

Je suis sure que bon nombre de personnes atteintes ne le savent meme pas!

C'est un véritable fléaux qui doit etre su!!!!

Avatar du membre
Josée L.
membre actif
membre actif
Messages : 35
Enregistré le : 31 oct. 2008 23:42
Localisation : Vosges

Re: Lyme et Grossesse

Message par Josée L. »

J essaye de résumer
J'ai été infesté par la maladie de lyme .....il y a très longtemps....
première grosse en 1996
une fausse couche a 6 semaines qui a laissée de traces psychologiques en 1998
deuxième bébé en 1999
le troisième en 2001
la quatrième en 2004
Et le petit dernier (bébé surprise) en 2009

Mes premières douleurs, traitements et examens pour tout et rien (antidouleur, antidépresseur etc.. Chirurgien, psy, enfin comme beaucoup.+ kiné piscine ) en 2006 j'étais déjà très fatigué (mais les enfants ça fatigue c'est bien connu !!)
Mon premier traitement contre lyme fin 2008
Et c'est reparti... douleurs, traitements et examens pour tout et rien (antidouleur, antidépresseur etc... ) quelques prise de sang en chemin avec des résultat varié, mais : "les soucis les enfants et le reste vous ne pouvez plus avoir lyme madame je vous ai soignée une fois c'est fini ..." (en 2012).Soignée par Dr du village en correspondance avec le Pr C de stbg.

Re nouveau docteur et miracle test sanguin négatif mais traitement contre lyme (le deuxième) mai 2013

la je le sentais depuis quelques temps mais mon dr ne crois pas trop que cela puisse être chronique ; hier je vais le voir et LYME est revenu... J’avais peur de ne pas le convaincre mais il a vérifier, et il a reconnu et la avec toutes les galères que j'ai déjà eu avec cette cochonnerie eh bien rien que de l'entendre dire d'une voix étonné :"mince vous avez lyme (4 points)" ben ça fait du bien c'est la deuxième fois et d'ailleurs c'est la seule personne qui ne me dit pas allez voir un psy vous êtes folle Merci docteur. On reprend un traitement. Rien que ca je me sent déjà presque mieux le moral en tout cas.

Deuxieme partie les enfants :
Je pense qu' 2008 j'ai du avoir un deuxième phase de lyme avec le recul et ce que j'ai vécu avec la fausse couche je pense que c'était ça.
Reste en suspens la question pour les 4 enfants qui sont né après (puisque connaissance de la maladie en 2008 jamais entendu parlé avant alors que venant d'alsace et ayant retiré beaucoup de tics entre autre à l'éther...
Mes enfants ne sont presque jamais malade ou alors une ostéochondrite relativement bien guérie /(rapport ou pas rapport avec LYme ?
Mon deuxième fils a eu des absences épileptiques (suivi pendant 3 ans je crois) mais après un traitement pour lyme deux ans après une prise de sang dont le résultat était pourtant douteux : fini guéri l'épilepsie (J'ai pose la question hier au Dr j'ai dit vous trouvé pas curieux ? ) Le professeur qui l'a suivi a stbg était pas du même avis
alors contaminé comment tic ou transmis par moi dur de savoir à cet âge
Ma quatrième fais des allergies (je dirais "normale" depuis l'an dernier elle est toujours à l'ouest et le nez dans ses bouquins de temps en temps elle s'agite comme si elle avait mangé des "Haricots sauteurs" Mais a priori pas de lyme
Le petit dernier gros pb en maternelle pas de concentration, toujours dans son raisonnement, bouge beaucoup beaucoup, pique des colères sera suivi pas par des gens compétent ou ouvert à lyme donc toujours pareil. Mais en comparent en gros avec ses soeurs et son frère (il a 5 ans maintenant) je trouve qu'il a un an de retard (je tiens compte du fait qu'il sont tous différent à plein de niveaux, mais pour l'essentiel de ce qui est comparable.)
Ca n'empêche que la question reste en suspend parce que si cela se transmet lors de la grossesse il a toute les chances pour que cela soit la clé de ses pbs. D'autant qu'il a aussi eu lyme et un traitement antibio (le seul d'ailleurs) mais aussi un ou deux tics (retirés proprement) alors transmis ou attrapé tout seul.
Evidement on va tous les repassé chez le dr pour teste, mais je pense que cette cochonnerie qui passe à travers tout, Ca peux aussi lui échapper. Mais au moins il est pas fermé comme une huître.
L'ainée je ne l'oublie pas j'avais posté hier dans les nouveaux venu. Elle en a bavé pendant deux ans et pas sur que cela soit fini.
Voilà est ce que cela peut éclairé sur les enfants et lyme... cela ne répond pas mais ...
A bientôt

lef_flo
membre actif
membre actif
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov. 2016 13:35

Re: Lyme et Grossesse

Message par lef_flo »

Merci de poster ainsi vos questions et témoignages.
C'est courageux.

Je pense que notre bonheur ou notre valeur ne dépend pas du fait quon ai des enfants ou pas.

bidon1
membre actif
membre actif
Messages : 136
Enregistré le : 14 janv. 2016 18:17

Re: Lyme et Grossesse

Message par bidon1 »

ça vaut ce que ça vaut, mais le médecin qui m'a suivie (tout en naturel) pense pour sa part que le fait que le bébé soit contaminé in utero serait presque une chance pour lui, dans la mesure où étant directement confronté à la maladie, et bénéficiant des anticorps spécifiques de la maman, il aurait plus de chance de pouvoir lutter correctement contre la maladie. Je parle là pour une région où il a de toute manière de fortes chances d'attraper la maladie un jour par lui-même, par des tiques.
Évidemment pour un enfant qui vivrait en ville, qui n'irait pas souvent gambader dans la forêt et qui vivrait dans une région pas trop à risque, vaut mieux rien avoir du tout, on est d'accord :wink:

Natsa
Modérateur
Modérateur
Messages : 1788
Enregistré le : 22 janv. 2017 14:40
Localisation : Paris

Re: Lyme et Grossesse

Message par Natsa »

Heuuuuu, ben désolée, mais je trouve que ça ne vaut pas grand chose l’analyse de ce médecin.
La grande force de borrelia étant de veiller, de se planquer, se déplacer vite et déjouer le SI.
Et au vu des cas d’infections in utero, de malades sur 2 ou 3 générations ... :roll:
Surtout, ne renoncez jamais à aller mieux (Flam)

Flam
Modérateur
Modérateur
Messages : 3597
Enregistré le : 24 janv. 2015 13:38
Localisation : 93

Re: Lyme et Grossesse

Message par Flam »

Si le fait de fabriquer des anticorps contre la borrelia était immunisant, ça se saurait ... mais on peut avoir Lyme plusieurs fois dans sa vie sans jamais être immunisé donc je pense en effet que l'analyse de ce médecin ne vaut rien.

Mais la grossesse peut tràs bien se passer et les bébés sont souvent jolis :-D de toute façon, il faut faire avec ce qu'on a ...

Flam
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler

bidon1
membre actif
membre actif
Messages : 136
Enregistré le : 14 janv. 2016 18:17

Re: Lyme et Grossesse

Message par bidon1 »

Non non, c'était pas dans le sens que ça pourrait l'immuniser, mais plutôt que y ayant été confronté tôt ET en ayant bénéficié des anticorps de la maman, son SI saurait déjà mieux comment faire qui si ça lui tombait dessus à 8 ans par une morsure de tique. C'est comme ça que je l'ai compris.

Andreas03
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 1
Enregistré le : 03 août 2021 11:19

Re:

Message par Andreas03 »

nath a écrit : 21 avr. 2006 15:23 Bonjour lilibet,

Oui j'étais atteinte de la ML et je l'ignorais au moment de ma grossesse.
J'étais très fatiguée puis "morte" après l'accouchement et pendant toutes les années qui ont suivi jusqu'à ce que je commence un traitement abx.. la maladie profite du système immunitaire affaiblie pour gagner du terrain :evil:
Mais encore moins drôle: j'ai également contaminé mon fils in utéro, diagnostiqué à l'âge de 3 ANS SEULEMENT!!! (tu peux aller lire mon histoire).

Aux USA les llmd mettent les femmes contaminées sous abx avant la conception,Paris shuttle airport transfers prices pdt la grossesse et après... la(les) bactéries sont quand même transmises mais en quantité insuffisantes la plupart du temps pour que ces enfants déclenchment la ML. Ils ont un recul de plusieurs années, je ne sais pas combien exactement..

As-tu été piquée pendant ta grossesse?

A bientôt
Ohlala, j'espère que toi et ton fils, vous allez bien maintenant. De tout cœur avec vous.

Juju22
nouveau membre
nouveau membre
Messages : 1
Enregistré le : 04 oct. 2021 10:28

Re: Lyme et Grossesse

Message par Juju22 »

Merci pour vos témoignages bouleversants et riches.

Cela fait du bien d'avoir des retours sur cette maladie dont on entend de plus en plus parler mais dont j'ai l'impression qu'on ne sait pas encore grand chose... !

Je me pose moi aussi des questions sur mes enfants puisque j'ai été piquée des années avant ma première grossesse. Ma dernière fille, notamment, présente des symptômes mais les divers tests effectués n'ont rien donné...
"Tirons notre courage de notre désespoir même."

annie
membre actif
membre actif
Messages : 7883
Enregistré le : 25 août 2010 19:03
Localisation : bourgogne
Contact :

Re: Lyme et Grossesse

Message par annie »

https://lymediseaseassociation.org/abou ... -guidance/


Traitement de Lyme et d'autres tuberculoses pendant la grossesse : Nouvelles directives
24 octobre 2021

Dans un article de synthèse récemment publié*, les auteurs fournissent un résumé complet des options de traitement pour les patientes enceintes atteintes d'infections bactériennes, fongiques et virales moins courantes, y compris plusieurs maladies transmises par les tiques (maladie de Lyme, ehrlichiose, anaplasmose granulocytaire humaine, ehrlichiose monocytaire humaine, babésiose et fièvre boutonneuse des montagnes Rocheuses). Cette revue fournit des conseils aux cliniciens sur la base des recherches factuelles les plus récentes et des recommandations des experts.

L'examen a comporté une recherche sur MEDLINE (du début à mars 2021), des guides de pratique clinique (nationaux et internationaux), le site Web des CDC et des références supplémentaires provenant de bibliographies d'articles dignes d'intérêt. L'étude fournit également une liste de médicaments figurant sur la liste des médicaments essentiels de l'OMS qui sont utilisés pour traiter les infections susmentionnées (*Alyssa P. Gould et al., Drugs in Context-peer reviewed).

REMARQUE : les informations présentées le sont à titre informatif uniquement. L'ADL ne donne pas de conseils médicaux ou juridiques. Les informations figurant sur le site ne doivent pas être utilisées pour remplacer les conseils de votre médecin personnel ou de tout autre professionnel. Toute information médicale ou juridique sur le site est attribuée au(x) professionnel(s) qui a (ont) rédigé l'information et n'est pas nécessairement approuvée par l'Association de la maladie de Lyme. Les liens vers d'autres sites sont fournis pour faciliter la recherche, et les informations sur ces sites sont l'opinion de ceux qui les publient et ne sont pas nécessairement celles de la LDA. La LDA ne cautionne pas les professionnels, les produits ou les services.



Voici un résumé des principales recommandations de traitement de l'article de synthèse pour plusieurs maladies transmises par les tiques pendant la grossesse :
Maladie de Lyme :

Le traitement de la maladie de Lyme gestationnelle est essentiel pour réduire les issues défavorables de la grossesse. Les données montrent que l'issue défavorable d'une grossesse traitée est de 11 à 16 % par rapport à une grossesse non traitée (50 à 60 %).
La doxycycline ne devrait pas être utilisée systématiquement pendant la grossesse pour la maladie de Lyme afin d'éviter les effets secondaires indésirables, notamment la suppression transitoire de la croissance osseuse et la coloration des dents en développement, en particulier avec des alternatives éprouvées.
L'amoxicilline est le traitement de choix en l'absence de manifestations neurologiques ou de bloc cardiaque auriculo-ventriculaire.
La ceftriaxone est généralement réservée aux patients présentant des manifestations neurologiques ou cardiaques graves.
Une étude a noté une augmentation non significative des résultats indésirables de la grossesse, tels que la perte de grossesse, chez les patientes enceintes traitées par voie orale (31,6 %) par rapport à celles traitées par voie parentérale (12,1 %).
Le traitement oral alternatif est le céfuroxime axétil et les traitements parentéraux comprennent la pénicilline G ou le céfotaxime.
La maladie de Lyme tardive (se manifestant souvent par une arthrite de Lyme) peut être prise en charge par des β-lactamines par voie orale ou parentérale.

Ehrlichiose et anaplasmose :

En cas de suspicion d'infection par l'anaplasmose ou l'ehrlichiose, un traitement doit être initié en raison de la probabilité de complications et du potentiel de transmission verticale de la maladie.
La rifampine a montré une activité in vitro contre l'ehrlichiose et a été utilisée avec succès dans des rapports de cas limités de femmes enceintes atteintes d'anaplasmose.
La doxycycline a été utilisée avec succès pour traiter l'ehrlichiose.
En raison d'un manque de données, ces patientes enceintes doivent être étroitement surveillées pour la résolution de la maladie.
L'ajout d'amoxicilline ou de céfuroxime est suggéré si l'on soupçonne une coïnfection avec la maladie de Lyme, car la rifampine n'a pas d'activité contre B. burgdorferi.

Babésiose :

Les patients chez qui l'on suspecte une babésiose doivent être traités en raison des complications potentielles, notamment la transmission verticale possible au fœtus.
Il est préférable d'associer la clindamycine et la quinine.
Des traitements plus longs ou un retraitement peuvent être nécessaires dans les cas où les symptômes et/ou la parasitémie persistent > 3 mois. La résolution de la parasitémie doit être utilisée pour déterminer le traitement.

Fièvre pourprée des montagnes Rocheuses (FPMR) :

Les cas de FPMR sont associés à de mauvais résultats pour le fœtus, quel que soit le traitement.
La prévention est cruciale pour les patientes enceintes, et le traitement doit être administré dans les 3 à 5 jours suivant l'exposition.
La doxycycline est le traitement préféré. Le traitement dure généralement de 5 à 7 jours ou 3 jours après la disparition de la fièvre.
Le chloramphénicol est un traitement alternatif proposé ; mais il y a des inquiétudes quant aux effets indésirables importants, y compris la myélosuppression, l'anémie aplastique et le syndrome du bébé gris, en particulier à la naissance ou à proximité, et il est associé à une mortalité plus élevée dans la FMSR. (Le chloramphénicol n'est pas disponible par voie orale aux Etats-Unis).
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtop ... f=3&t=3325

mon blog 13 000 articles sur les MVT plus d'un million de vues
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

Répondre

Retourner vers « Transmission, grossesse »