Modérateur : aj

annie
membre actif
membre actif
Messages : 7837
Enregistré le : 25 août 2010 19:03
Localisation : bourgogne
Contact :

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par annie »

Pour toi, les "décrochements cérébraux" sont tout à fait courants dans les cas de neurolyme bien prononcés. Encore maintenant, je suis souvent obligée de m'isoler sinon je frôle la folie: l'overdose des informations où je capte tout: couleurs, odeurs, température, sensations tactiles, provoque un surplus d'émotions ingérables qui me donne une hypersensibilité cette fois-ci émotionnelle!
idem sauf que j'arrive maintenant à gérer l'hypersensibilité émotionnelle désormais , les traitements m'ont vraiment aidée et j'étaos désespérée de ne pas y arriver
me reste 1/2 comprimé tous les 2 jours d 'AD qui va bientôt disparaitre , heureusement
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtop ... f=3&t=3325

mon blog 13 000 articles sur les MVT plus d'un million de vues
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

Lisa B
membre actif
membre actif
Messages : 1357
Enregistré le : 06 janv. 2010 17:04
Localisation : 92

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par Lisa B »

2 choses à faire pour avoir des réponses à tes questions :

1) Contacter un médecin de Chronimed
:arrow: Soit directement par leur site, soit par les référents : referents@francelyme.fr

2) Contacter un spécialiste d'Asperger
:arrow: http://www.asperger-amitie.com/obtenir-un-diagnostic/
Bon parcours ! :ensemble
Modifié en dernier par epichou le 06 juin 2013 23:18, modifié 1 fois.
Raison : le lien etait rompu, j'ai mis un lien, cliquer sur liste de psychologues et medecins en bas de page.

Lisa B
membre actif
membre actif
Messages : 1357
Enregistré le : 06 janv. 2010 17:04
Localisation : 92

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par Lisa B »

Je ne sais pas pourquoi le lien ne fonctionne pas. Tu vas dans "obtenir undiagnostic", puis en bas "liste des médecins".

calande
membre actif
membre actif
Messages : 662
Enregistré le : 31 oct. 2016 23:47
Localisation : Nantes

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par calande »

Je connais bien le syndrome d'Asperger, j'ai été diagnostiqué par le CRA, si vous avez des questions, je serai ravi d'y répondre :wink:

J'ai commencé à avoir les symptômes du syndrome d'Asperger en même temps que ceux de la maladie de Lyme, alors que j'étais enfant.

orchidée
membre actif
membre actif
Messages : 87
Enregistré le : 01 mai 2012 11:07
Localisation : 38 st marcellin

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par orchidée »

je ressors ce sujet du placard pour partager non pas mon expérience mais celle d'une amie
J'ai une amie proche, diagnostiquée asperger récemment (à l'âge adulte) qui avec un test au microscope (sur sang "vivant") a été "diagnostiquée" , avec différentes coinfections + borrelia sous forme kystique il me semble. Elle a quelques symptômes de lyme qui restent relativement mineurs, et pour l'instant non traitée pour son lyme (mais c'est pour bientôt). (je devais faire le test du microscope et elle m'a accompagné)
Je m'interroge sur la possibilité de faire diminuer certaines caractéristiques du syndrome d'Asperger même à l'âge adulte.
Je sais que c'est surtout possible quand c'est pris tôt, enfant, mais je me dis, sait on jamais, peut être qu'en
fait certains adultes font diminuer leur "asperger" avec les méthodes utilisées pour lyme.
Je précise que je l'apprécie fort et avec le syndrome d'asperger, aucun souci, cela fait partie de qui elle est, mais je vois aussi que parfois ça diminue sa qualité de vie. Je suis une sympathisante de la cause "aspie" et j'ai pas mal lu dessus, donc je ne cherche pas à la faire changer... juste voir si ça pouvait s'alléger car cela pourrait quand même être un plus pour elle.
Donc voilà si vous entendez parlez de témoignages de ce type, ou avez vous même expérimenté, ça m'intéresse vivement.

dumollet
membre actif
membre actif
Messages : 323
Enregistré le : 21 mars 2019 12:08
Localisation : 92

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par dumollet »

je remonte aussi le sujet car je fais des recherches sur le lien Asperger/Lyme. C'est à dire comment le développement de la maladie de Lyme peut faire apparaitre des symptômes Asperger.
Maman d un jeune adulte soigné pour Lyme et autres suite à des sérologies douteuses et signes cliniques. 8 mois de traitement. Pause décidée par nous même depuis 1 an. Avec recul => erreur de diagnostic....

dumollet
membre actif
membre actif
Messages : 323
Enregistré le : 21 mars 2019 12:08
Localisation : 92

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par dumollet »

Conversation interessante aujourd’hui avec une psychologue qui suit des adultes asperger.
Pour elle, les pluritherapies comme le professeur Montagnier a pu publier améliore bien le syndrome d autisme.
Mais la maladie de lyme, à sa connaissance, ne peut donner des symptômes d autisme.
Je ne sais si je suis claire : en 1 mot, qui de l’œuf ? qui de la poule?
Pour préparer les rendez vous d’évaluation, en tant que parents, je dois compléter 2 questionnaires sur mon fils durant ses 10 premières années. Ok, je commence consciencieusement mon travail...et là, je réponds par non ou 0 à toutes les questions. J’ai recommencé avec plus d’attention mais toujours rien. Questions sur le comportement en société, en face de changement etc....
Une amie pédiatre hospitalière, chef d un pôle mère - enfant, chez qui mon fils a passé de nombreuses vacances m’a encore confirmé que, à son sens, il n’était pas autiste. L ami de mon fils à
Aujourd’hui mon fils a bien des symptômes d autisme et il n’y a aucun doute.
Parmi vous avez vous rencontré ce cas de figure : développer des signes d autisme à cause de la maladie de lyme ?
Pour une demande d aménagement de scolarité en fac, mieux vaut autisme ou lyme ?
Je me pose évidemment la question de le faire évaluer maintenant alors même qu’il n’est qu’à 3,5 mois de traitement.
Je n’ai pas osé ouvrir un autre post car cela concerne un grand adolescent qui aurait développé la’ maladie de lyme entre 11 et 12 ans, et non un enfant.
Maman d un jeune adulte soigné pour Lyme et autres suite à des sérologies douteuses et signes cliniques. 8 mois de traitement. Pause décidée par nous même depuis 1 an. Avec recul => erreur de diagnostic....

Natsa
Modérateur
Modérateur
Messages : 1789
Enregistré le : 22 janv. 2017 14:40
Localisation : Paris

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par Natsa »

Il y a beaucoup de liens entre lyme & co et les troubles psychiatriques surtout chez les enfants. C’est une des différences enfants / adultes malades.

Beaucoup de littérature scientifique mais hélas je n’ai pas retrouvé le texte très complet que je voulais te citer ... :roll:

En voici un autre plus spécifique et intéressant
http://phelix.info/fr/contexte-et-publi ... utistique/
Surtout, ne renoncez jamais à aller mieux (Flam)

dumollet
membre actif
membre actif
Messages : 323
Enregistré le : 21 mars 2019 12:08
Localisation : 92

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par dumollet »

Merci pour le lien. Je vais le donner en support à la psychologue pour qu’elle comprenne bien mes interrogations. Surtout avec ses questionnaires qui donnent un résultat non autiste en dessous de 10 ans. Ou alors pendant tout ce temps mon fils était un inconnu pour moi. Bizarre :evil: :joker
Maman d un jeune adulte soigné pour Lyme et autres suite à des sérologies douteuses et signes cliniques. 8 mois de traitement. Pause décidée par nous même depuis 1 an. Avec recul => erreur de diagnostic....

SpooMy
membre actif
membre actif
Messages : 792
Enregistré le : 02 mai 2015 16:14

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par SpooMy »

dumollet a écrit : Parmi vous avez vous rencontré ce cas de figure : développer des signes d autisme à cause de la maladie de lyme ?
.
Bonsoir,
J'ai tiré mon fils de l'autisme en 2009, grâce au traitement de la maladie de Lyme (WB de Schaller ultra-positif) avec le tictox.
Il n'avait que 3 ans, et a pu bénéficier d'une prise en charge précoce.
Ce n'est pas le seul enfant guéri de l'autisme grâce au tictox, à l'époque. D'autres parents pourraient témoigner pour des cas plus "lourds" que celui de mon fils.

Flam
Modérateur
Modérateur
Messages : 3568
Enregistré le : 24 janv. 2015 13:38
Localisation : 93

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par Flam »

dumollet a écrit : Pour une demande d aménagement de scolarité en fac, mieux vaut autisme ou lyme ?
C'est quoi cette question ? Il vaut mieux que la prise en charge soit adaptée aux symptômes, peu importe la maladie.
Si tu vas à la MDPH, ils te demanderont de décrire les difficultés objectives que rencontre ton fils. Peu importe l'origine de ces difficultés.

Un exemple: s'il doit se déplacer avec des cannes, c'est objectif. Que ça vienne de Lyme, de sclérose en plaque ou autre ne joue pas sur les aménagements à mettre en place.

Flam
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler

dumollet
membre actif
membre actif
Messages : 323
Enregistré le : 21 mars 2019 12:08
Localisation : 92

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par dumollet »

Flam, simplement je me demandais si l autisme est mieux reconnu et connu que Lyme. Depuis mon post, je découvre qu’il est aussi difficile de diagnostiquer l autisme chez des adultes, après avoir parlé avec une psychologue du relais étudiant mais aussi avec une qui suit des adultes asperger.
De plus les traitements prescrits aux autismes sont hors AMM....
En tout cas ces 2 psychologues sont très intéressés par le chemin de mon fils car elles en ont entendus parler...mais de là à avoir un « cas » sous le coude.
Nous allons voir avec la fac d Orsay car s’intéresse beaucoup au projet « Construire une Université Aspie-Friendly" .
Maman d un jeune adulte soigné pour Lyme et autres suite à des sérologies douteuses et signes cliniques. 8 mois de traitement. Pause décidée par nous même depuis 1 an. Avec recul => erreur de diagnostic....

Flam
Modérateur
Modérateur
Messages : 3568
Enregistré le : 24 janv. 2015 13:38
Localisation : 93

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par Flam »

Je pense qu'il faut vraiment axer la prise en charge sur des modalités pratiques, en fonction des symptômes et non en fonction des diagnostics de maladie: ça varie tellement d'un patient à un autre !
Si les gens de la fac d'Orsay sont réceptifs au handicap, il vaut mieux leur signifier que le diagnostic n'est pas encore certain et que ton fils a besoin d'aide sur des points précis et d'ailleurs l'évaluation de l'efficacité des aménagements peut aussi aider au diagnostic.

Flam
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler

dumollet
membre actif
membre actif
Messages : 323
Enregistré le : 21 mars 2019 12:08
Localisation : 92

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par dumollet »

Depuis la psychologue qui le suivait en 2018 dans un relais étudiant me déconseillé de faire l évaluation de l autisme pour ne pas l enfermer dans une case, réflexe humain et sécurisant.de plus elle ne le pense pas autiste. Elle connaît la clinique de Compiègne et a donc un aperçu de lyme.
La psy adultes asperger ne pousse pas à l évaluation maintenant mais est prête à prendre son téléphone pour contacter l’IUT. Ce dernier a un courrier indiquant lyme chronique permettant l annulation du semestre.
Perso je ne suis pas chaude pour l évaluation tant que le traitement n’est pas fini. Mon garçon non plus : il’ veut prendre du recul, réfléchir tout en participant au groupe de parole.
Cela rejoint ce que dit Flam. Merci pour cette réponse pleine de sagesse.
Maman d un jeune adulte soigné pour Lyme et autres suite à des sérologies douteuses et signes cliniques. 8 mois de traitement. Pause décidée par nous même depuis 1 an. Avec recul => erreur de diagnostic....

Natsa
Modérateur
Modérateur
Messages : 1789
Enregistré le : 22 janv. 2017 14:40
Localisation : Paris

Re: Lyme et syndrome d'Asperger (ou troubles autistiques)

Message par Natsa »

Entièrement d’accord avec Flam :lo
Surtout, ne renoncez jamais à aller mieux (Flam)

Répondre

Retourner vers « Et si l'autisme s'en est mêlé... »