Forum Lyme Francophone
https://forumlyme.com/phpBB3/

IRM taches blanches
https://forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=89&t=400
Page 4 sur 6

Auteur:  lali [ 03 Mai 2009 17:12 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

fobitic a écrit:
Coucou Lali,

dis-moi, d'où tiens tu que les taches blanches révélées sans rehaussement au gadolinium ne sont pas inflammatoires, mais des "séquelles ou cicatrices", il me semble que ce sont ces mots que tu as écrits?

merci!

Ce n'est pas tout à fait ce que j'ai voulu dire, j'ai du mal m'exprimer.

de tête ce que je crois comprendre pour irm,
la substance blanche n'est pas inervée, donc elle apparait uniforme.
Sans prise de contraste ( produit que l'on t'injecte dans le sang ), on peut voir une lésion mais elle apparait en gris et difficile à identifier.
Un lésion après injection serait perméable au sang, donc avec le produit apparait en blanc., ces fameuses tâches.

après, pour savoir si elle est active ( inflammatoire ) ou pas, il me semble que c'est les contours de la plaque qui diffèrent.

pas inflammatoire = contour lisse.
inflammatoire = contour irrégulier.

Je n'en ai jamais vu d'inflammatoire car j'en ai jamais eu au moment de mes IRM.

Je vérifierai à l'occas., mais je crois bien, qu'en théorie, on voit l'inflammation comme ça.

Auteur:  Jacqueline [ 04 Mai 2009 00:47 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

Pour les personnes qui sont clostro comme moi, 2 heures avant de passer mon IRM, l'Hopital m'a donné deux comprimés d'ATARAX et j'arrive à passer l'IRM avec un peu moins d'angoisse.

Jacqueline

Auteur:  Léa [ 04 Mai 2009 10:49 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

jacqueline

merci pour l'info... mais perso j'ai strictement plus droit à ce genre de molécule... beeacause apnées centrales...alors je pratique .. sophro..ce qui ne m'empeche pas de sortir de là.. complètement trempée = sauna à l'oeil.....au moins un truc que la sécu me rembourse! :lol:

léa

Auteur:  feeclochette [ 07 Mai 2009 13:49 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

bonjour,
je vous poste le compte rendu de la timone de ma petite fille(5 ans, au moins a elle, on ne lui a pas dit que c'etait du a l'age!! :wink: )

lesions des noyaux gris centraux et de la SB a type d'atteinte demyelinisante.FO et EEG normaux
conclusion : atteinte inflammatoire avec demyelinisation au niveau du systeme central nerveux

Auteur:  lali [ 14 Mai 2009 19:55 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

marsu a écrit:
Mon dernier IRM montre qu'en deux ans de traitement, mes plaques ont regressées. :)


Ce matin, j'ai passé le dorsolombaire.

Le radiolgue est super, donc on peut discuter facile.

J'ai tjrs les mêmes plaques sur la colonne, + d'autres impossibles à voir avec l'ancienne technologie en 2003, et datant surement de la même époque

quelle chaleur qd même dans le tube!!!

Parait que les nouveaux sont encore plus performants et de vrai four à micro ondes. Ils voient pratiquement à l'échelle microscopique mais le patient ressort grillé ( enfin , la souris pour le moment ) lol.

Au sujet de l'éventuelle disparition des plaques

les plaques arrivent à disparaitre mais seulement au début de la maladie.

Donc pour maladie évolutive: impossible dans n'importe quel patho démyélinisante.

A vie les plaques.

Et sur la colonne: pas question de passer à côtè pour refaire des conductions.

donc le handi. jusqu'à l'ére où on arrivera à refaire de la myéline .

Malgré tout: avec bp de points d'intérrogations. Nous en sommes encore à l'age de la pierre dans ce domaine qu' est le système nerveux.

Ils voient de plus en plus d'anomalies à l'IRM chez des personnes sans aucun symptome, donc, restent plus prudent que par le passé, qt à annoncer une SEP ou autre comme cela c'est passé pour moi il y a de nombreuses années maintenant.

Auteur:  Léa [ 24 Mai 2009 10:28 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

petit coucou
cordialement
Léa

Pièces jointes:
Démyelisation.doc [24.5 Kio]
Téléchargé 385 fois

Auteur:  lali [ 27 Mai 2009 15:50 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

Léa a écrit:
petit coucou
cordialement
Léa


tu en conclues quoi
en lisant cet article?

Auteur:  lali [ 15 Oct 2009 15:56 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

Je vois qu'il y a encore des nouveaux venus avec des IRM marqués...

Il faudrait essayer de mettre en évidence les zones touchées par le lymés et la forme des plaques...

Il y a peut être et surement des petits détails sur la forme par exemple qui pourrait donner une indication en faveur de lyme par rapport à d'autres patho. comme la sep etc....

Je n'ai pas trouvé de littérature ou d'étude là dessus, ni un toubib ni un radiologue n'est au courant.

comme cela me titille depuis le début,
Je n'ai pas fait de réflexion par rapport aux régions de développement....

Je note à mon niveau seulement:

que les plaques au niveau cérébral ont une forme hérissée,
réflexion sans explication du radiologue,
ni écrite d'aillleurs,
alors que dans la sep, en général, elles ont des formes plutot à bord lisse pour les plaques non actives et à bord irrégulier dans les phases de poussée, mais non hérissée. ( malgré que cela soit possible il me semble aussi )

Auteur:  babar [ 05 Oct 2011 17:47 ]
Sujet du message:  Re:

nath a écrit:
de lui dire que certaines SEP sont en fait des lyme et que ça vaut peut être le coup d'essayer les abx sur son fils pour voir... tu as les publications du Dr Wheldon ou tu veux que je te les envoie?
il a prescrit zeclar+doxy à sa femme (ce que je prends)



Salut nath,

Sep et Lyme, et j'essaie de savoir si l'un et l'autre ou seulement lyme.
Peux-tu m'envoyer les doc. Wheldon ?
Merci de ton aide.

A+

Auteur:  lali [ 22 Nov 2012 21:02 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

depuis le temps que je dis...
la borrélia à des protéines de surface quasi identique aux protéines de la gaine de la myéline...
le racourrci vite fait où je disais, mon système I. ne vois pas la différence, et attaque la gaine de la myéline croyant que c'est la bactérie..
exemple: la p41...

J'ai eu une atteinte du nerf optique et j'ai plein des plaques sur la moêlle épinière en plus du cerveau... :pfff

je reçois chaque annéele bulletin de l'assoc. charcot pour la sep...

Voilà qu'ils commencent à étudier des pistes avec les bactéries de l'intestin..

voici une copié/collé d'un passage...

Une des formes de SEP se traduit par une atteinte des
nerfs optiques et de la moelle épinière. Elle est provoquée
par une réaction auto-immunitaire contre une protéine
régulant les flux d’eau au niveau de certaines cellules
cérébrales. Or, une bactérie intestinale fabrique une protéine
présentant de fortes analogies de structure avec cette
protéine. A cause de ces similitudes, le système immunitaire
ne fait aucune différence entre les deux protéines, au point
que toutes les deux provoquent la maladie chez la souris.
On peut donc imaginer que cette forme de SEP puisse être
déclenchée par la protéine bactérienne introduite dans
l’organisme lors d’une infection par la bactérie concernée.

cela me conforte dans mon raisonnement....
et accentue ma confirmation qu'il y a plein de personnes qui ont lyme chronique, et sont enfermés dans d'autres pathos.

en conclusion pource passage...
visé bien ci dessus....

A cause de ces similitudes, le système immunitaire
ne fait aucune différence entre les deux protéines, au point
que toutes les deux provoquent la maladie chez la souris :bvo :bvo

suis bien content qu'il l'écrive enfin....

Auteur:  blz [ 22 Nov 2012 21:10 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

Très intéressant. Mais cela m'amène à une question : lors d'un traitement antibiotique, comment le SI fait-il la différence entre les bactéries à attaquer, et la gaine de myéline ?

Auteur:  lali [ 23 Nov 2012 16:25 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

il y a tellement de chose que nous ne connaissons pas dans l'infiniment petit....

Il y a bien sur plusieurs facteurs à réunir pour que la chose se passe..

notre système I, ben comme nous...
certain jour, il doit être à côté de ses pompes... :lol:

Auteur:  Mo Yeh [ 24 Nov 2012 15:35 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

Bonjour,
Citer:
Mais cela m'amène à une question : lors d'un traitement antibiotique, comment le SI fait-il la différence entre les bactéries à attaquer, et la gaine de myéline ?

Lors d'un traitement antibiotique, je dirai que le SI est mis HS pour laisser les molécules abx agir. Après ... la question : qui attaque quoi reste posée.

Auteur:  lali [ 04 Juin 2015 12:51 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

ce matin, je viens de passer un IRM cérébral, appareil flambant neuf de qques mois, donc dernier cri... à Montluçon hopital.

avec injection et sans...
résultat: exactement le même qu'en 2009, et celui de 2009 idem à 2003 moins performant...

aux mêmes emplacements, les mêmes taches, pas de prise de contraste. ( j'en ai plus de 10 :mrgreen: ...)

je dois passer le médullaire le 9 juin...

donc, déjà... satbilisation de ce côté là...

je lui ai fait répéter qu'une tache de démyélinisation, une fois née, ne disparait pas et ne change pas de place....

j'ai déjà lu qu' avec les abx, les plaques dûes à lyme et co.infections disparassaient..... peut être au début, je ne sais pas...

mais cela semble logique que ça reste une cicatrise...
et il doit peut être y avoir , surement, plusieurs formes originelles qui donnent ce genre d'image..


ce qui semble plaider en faveur d'autre chose que la SEP, c'est qd même qu'il n'y a aucune évolution des plaques alors que j'ai eu des poussées lyme nombreuses et trés fortes depuis que je me soigne lyme en 2006, et que j'ai arrêté les interferons ( rebiff 44 ) de ma propre initiative en 2006 également...

ceci est un résultat et cas intéressant à noter sur une forme neurolyme..
Si des personnes dans mon cas on le même résultat IRM, ce serait bien de le mettre ici pour conforter l'hypohèse...

Auteur:  lali [ 10 Juin 2015 11:22 ]
Sujet du message:  Re: IRM taches blanches

l'irm médulaire est passé hier,
idem, aucune évolution..et hypersignaux aux mêmes endroits non actif...

mon hypothèse:

de 2003 à 2009 à 2015... aucune évolution, images toujours présentes...

ceci pourrait être une technique de suivi de l'évolution de la maladie de lyme sous forme neurolyme avec tableau SEP....

si pas d'évolution de plaques sur la période longue, mais des poussées ou mauvaises périodes de santé avec traitements par ABX etc.....
il y a de forte chance que ce ne soit pas une vrai SEP, mais une maladie de lyme chronique soignée, maitrisée...

Page 4 sur 6 Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/