Modérateur : aj

Répondre
Nelly
membre actif
membre actif
Messages : 328
Enregistré le : 06 juil. 2006 17:24

Borrélia et symptômes non spécifiques-de l'Hôpital Bichat

Message par Nelly »

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/quer ... med_docsum

Med Mal Infect. 2007 Mar 12; [Epub ahead of print] Links
[Could aspecific symptoms be related to Borrelia infection?][Article in French]
Papo T.
Service de medecine interne, hopital Bichat, 46, rue Henri-Huchard 75877 Paris cedex 18, France.

Chronic manifestations (knee arthritis, encephalomyelitis, axonal polyneuropathy) may occur in the late phase of Lyme disease. Contrasting with such well-defined manifestations, the "post-Lyme syndrome" includes symptoms such as fatigue, algia, malaise, cognitive disorders, after treatment of a documented Lyme disease. The analysis of clinical, neuropsychological, bacteriological, immunological, epidemiological, quality of life, and treatment data does not support the reality of such a syndrome. Moreover, no physiopathological data can relate Borrelia infection to such symptoms in patients without previously documented Lyme disease symptoms but who are seropositive (or even sometimes without serodiagnosis as for instance in the Munchausen by proxy, or Gulf war syndromes).

Des manifestations chroniques (arthrite du genou, encéphalomyélite, polyneuropathie axonale) peuvent apparaître dans la phase tardive de la Maladie de Lyme. En contraste de ces manifestations bien définies, le "Syndrome Post-Lyme" comprend des symptômes mal définis comme fatigue, douleurs, sensations de malaise, désordres cognitifs, après le traitement d'une Maladie de Lyme documentée. L'analyse des données cliniques, neuropsychologiques, bactériologiques, immunologiques, épidémiologiques, de qualité de vie et de traitement n'apporte aucun élément quant à la réalité d'un tel syndrome. De plus, aucune donnée physiopathologique ne peut permettre de faire le rapport entre infection à Borrélia et de tels symptômes chez des patients n'ayant pas eu précédemment de diagnostic avéré/documenté de Maladie de Lyme mais qui sont séropositifs (ou même sans sérodiagnostic comme par ex dans le Syndrome de Münchhausen par procuration, ou dans le Syndrome de la Guerre du Golf).

Je traduis ma traduction: Non seulement la ML persistante n'existe pas (même avec une sérologie positive après ML documentée) mais le Syndrome Post-Lyme non plus (séquelles?) ne sont qu'un conglomérat de symptômes mal définis. En cas d'absence de sérodiagnostic pensez à un Syndrome de Münchhausen par procuration, ou à un Syndrome de la Guerre du Golf. (Note De La Traductrice : "et fichez-moi ces imbéciles dehors et s'il y a enfant, signalez un Syndrome de Münchhausen par procuration à la DDASS")

Cet extrait est nul, contenu, nul et forme encore plus nulle, mais dans la série: "il faut qu'on sache ce qui se dit, en France", je vous le traduis pour que vous fassiez un GRAND DÉTOUR avant de même avoir l'idée d'aller à Bichat (PS j'ai testé pour vous, il y a qqs années, j'ai pas été déçue du voyage, heureusement j'étais ds le même arrondissement!)

Nelly

Notez bien le nom de ce Monsieur :)


PMID: 17360137 [PubMed - as supplied by publisher]
Modifié en dernier par Nelly le 05 avr. 2007 18:22, modifié 1 fois.

Avatar du membre
christine
membre actif
membre actif
Messages : 6194
Enregistré le : 23 oct. 2005 19:15
Localisation : melleroy 45

Message par christine »

Nelly,

merci et merci pour la traduction car j'étais partie à contre sens!!!

Décidément Bichat ne change pas.

C'est peut être pour ça que l'infectiologue local nous a viré, il travaillait avec Bichat!!lol!!!

Amitiés

christine

Répondre

Retourner vers « Pasteur/INVS/institutions françaises »