Toutes les études concernant le rapport entre les maladies à tiques et la sclérose en plaques

Modérateur : aj

Répondre
Avatar du membre
nath
membre actif
membre actif
Messages : 669
Enregistré le : 23 juil. 2005 14:14
Localisation : seine et marne

David Wheldon/Ignoring Evidence

Message par nath »

Voici un article du Dr David Wheldon qui parle de sa femme atteinte de SEP et du traitement qu'il lui a prescrit et qui a marché!
Je me suis tapé une traduction alors vous pouvez dire :merci

http://www.davidwheldon.co.uk/Ignoring- ... dence.html

23 juin 2005

C'est une histoire personnelle mais je la raconte car elle illustre beaucoup ce qui cloche avec la médecine aujourd'hui.
Les leçons du passé (comme la nécessité d'avoir recourt à l'intuition inter-disciplinaire de l'histoire du patient (quelque chose dans ce genre) a été oublié.
Et l'intelligence individuelle de chaque praticien a été passée au rouleau compresseur par la notion de "la médecine basée sur l'évidence".
Cette phrase d'Orwellian ne veut rien dire de plus ou de moins que le fait que l'exercice de la médecine actuellement est accepté dans la mesure d'une certaine conformité.
En 1993, j'ai épousé Sarah, peintre et restauratrice et vendeuse de violons accomplie.
Un de nos plaisirs consistait à marcher dans la campagne souvent sur de longues distances.
En 2000 , durant une promenade pendant nos vacances en Auvergne, Sarah a remarqué qu'elle trainait un peu son pied droit.
De retour à la maison, elle a vu son généraliste qui l'a envoyé voir un chirurgien orthopedique.
Confient de lui, il a posé le diagnostic de sténose congenitale de la colonne vertébrale.
Par ailleurs, son état se déteriorait.
En 2003, son généraliste l'envoie vers un neurologue. Entre les mois écoulés entre l'attente de l'IRM et du scanner lui-même, son état s'est dégradé de plus en plus.
Elle était devenue incapable de marcher sans aide, et son bras droit s'et progressivement affaibli jusqu'au point d'être incapable de peindre ou d'écrire.
Elle était engourdie de la taille jusqu'au pied. Elle avait des difficultés à parler distinctement , des difficultés à réfléchir et était souvent fatiguée.
Le scanner révéla de nombreuses zones blanches. Durant une consulation neurologique de 10 minutes, on lui apprit qu'elle était atteinte de sclérose en plaques (SEP).
Aucun traitement n'était disponible. On l'a simplement informée de s'attendre à ce que la maladie évolue.

PREMIERS EPISODES

Arrêtons l'histoire ici. Le généraliste et le chirurgien orthopédique auraient dû prendre en compte son historique médical. Par le passé, Sarah avait eu 2 épisodes de faiblesse dans son bras droit et un problème de vision diminuée à un oeil.
Ces évènements neurologiques séparés dans le temps et touchant des parties différentes du corps, auraient dû leur faire immédiatement soupçonner une SEP. La maladie de Sarah aurait pû être prise en charge avant qu'elle devienne progressive.
Mes recherches internet à l'époque en 2003, m'ont conduit vers une première évidence: que la dissémination chronique de l'infection à chlamydia pneumoniae, un pathogene premier respiratoire, pouvaient être à la base d'au moins certaines variantes de SEP.
Les" gènes-séquences" de Chlamydia pneumoniae ont été trouvés dans le liquide céphalo-rachidien de plusieurs patients atteint de SEP par des scientifiques de L'université Vanderbilt aux USA.
De cette manière, les patients traités pour cette infection(particulièrement ceux au début de la maladie) se portaient bien.
En regardant l'histoire de Sarah, une infection à Chl.pneum. semblait possible; La phase agressive de sa SEP avait été précédée par une modérée mais longue infection respiratoire qui ne s'était jamais résolue, en ce transformant en un début d'asthme. ceci est typique de chlamy. pneum.
Je refusais l'idée d'alors que la SEP progressive était incurable et devait être condamnée à évoluer.
Après avoir évalué un rapide risques/bénéfices, j'ai donné à sarah 2 agents antichlamydia: doxycycline+roxithromycine. le dernier est connu pour pénétrer le système nerveux central et a été utilisé dans le traitement des neuroborrelioses.
Ce qui s'en suivi a été dramatique. Pendant quelques jours, Sarah a eu une réaction herxheimer avec une fièvre et des sueurs nocturnes. Après cet épisode, son brouillard mental et ses déficiences cognitives ont rapidement commencé à disparaître, lentement la maladie a regressé (une guérisson spontanée globale de la SEP progressive est rare.)
Après 3 mois de traitement, J'ai donné à sarah des" pulses" (traitements de quelques jours à hautes doses) de metronidazole. (il ya une preuve que les inhibiteurs de proteine de synthèse pousse l'organisme dans un état anaerobic (qualifie un microbe qui ne peut vivre qu'en l'absence d'oxygène)
L'ajout du metronidazole est "cidal to the stalled organism"? et étendre les réactions herxheimer qui sont attendues lorsque l'endoxine de la bactérie est libérée. ceci a eu lieu.


UNE CONVALESCENCE MOUVEMENTEE

La convalescence de sarah a été mouvementée. Il ya eu la réminiscence de sensations fantômes tout le long de la dispartion de son engourdissement et un bref épisode de reflexe sympathique de dystrophie de son bras droit, certainement dû à l'inflmmation qui a suivi la mort des bactéries à l'intérieur du systeme neurologique.
Ceci s'est caractérisé par une hyperthermie et une hyperhidrose du bras droit, avec une perte de sa fonction et était accompagné d'une douleur thalamic. Au plus fort cela durait une semaine.
Aujourd'hui, 18 mois plus tard, sarah est capable de peindre et de marcher 1km 1/2.
Elle a été traitée par antibiotiques en continu pendant un an et est maintenant sous un traitement par intermitence. L'IRM montre un rétrecissement des plus grandes (et certainement les plus recentes lésions et les moins "gliotic"??) lésions. Pendant ce temps, l'evidence du lien entre la SEP et chlam.pneum. s'est accrue.
Au moins 5 centres répartis partout dans le monde ont détecté les séquences-gènes de chlam. pneum. dans le liquide céphalo rachidien de patients atteints de SEP; des anticorps
ont été trouvés; une nouvelle infection à chlam pneum annonce la rechute.; les sérologies spécifiques deviennent statistiquement élevées au fur et à mesure que la maladie progresse; et le liquide céphalo-rachidien des patients atteint de SEP contient des proteines de bactéries "heat-shock" ? ce qui engendre des précurseurs oligodendrocyte( ?)avant de subir une apoptose. Il y a aussi eu 2 traitements d'étudiés.
Le premier, un petit, essai à double aveugle, montra le rétrécissement de lésions du cerveau dans une maladie de rémission et de rechute avec un traitement contre les chalmydia.
Le second, a montré une diminution du nombre de lésions "gadolinium-enhancing" dans le cerveau durant l'administration de minocycline.

La médecine basée sur la preuve, est la plus pauvre en expression. quelle preuve? la preuve de qui? Pensez ainsi induit un "Gadarene"une perspective de conformité mentale qui empêche l'examen de la vraie évidence.
A la place, des traitements potentiellemnt dangereux et générallement sans succès sont utilisés et ont un coût élévé.
Le lien entre Chalm Pneu et SEP n'est pas encore prouvé, mais l'évidence est forte.
Cela fend le coeur de voir des patients avec une maladie potentiellemnt traitable jetés en "scarpheap" simplement parce que l'évaluation des risques/bénéfices ne sont pas faits.
Mais moi aussi je dois admettre ma culpabilité.
Au fond de mon coeur je savais depuis des annnées que Sarah avait la SEP, mais j'ai été incapable de faire face aux implications de ce diagnostic. Si je l'avais fait, sarah aurait reçu un traitement plus tôt. Avant le traitement, elle allait du grade 6 au grade 8 sur l'échelle d'invalidité de Kurtzke. Maintenant, elle est revenue à un grade 2.
Elle fait toujours des progrès, notamment au niveau de la dextérité et de la résistance.
La spasticité et "clionus" ont disparu.
Si on lui donne le temps, je sens que nous pourrions être capable de refaire ces longues ballades.
Modifié en dernier par nath le 10 févr. 2006 17:55, modifié 11 fois.

Avatar du membre
Tsila
membre actif
membre actif
Messages : 53
Enregistré le : 20 oct. 2005 17:14

merci

Message par Tsila »

Bonjour Nath,

:merci pour ta traduction. Encore un témoignage des plus interressant.

Tsila

Avatar du membre
nath
membre actif
membre actif
Messages : 669
Enregistré le : 23 juil. 2005 14:14
Localisation : seine et marne

Message par nath »

merci tsila de me dire merci.... :D

son approche est très intéressante moi je l'applique dans mon cas (triflucan c'est comme le metronidazole, ça ouvre les kystes de la borreliose) + macrolide+doxy

Avatar du membre
Caroline
membre actif
membre actif
Messages : 283
Enregistré le : 27 nov. 2005 13:06
Localisation : Landes

Message par Caroline »

:merci :merci

Ce genre de témoignage plein d'humilité remonte le moral
Image

Ce serait bien si les femmes de certains médecins pouvaient être un tout petit peu malades...ou se faire piquer par des tiques (joke, joke, joke !!)...

Avatar du membre
dave
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 540
Enregistré le : 18 juil. 2005 20:21
Localisation : Genève
Contact :

Message par dave »

non tu t'es payé la traduc de tout le truc !?!

...vais être obligé de dire merci... :mrgreen:

alors :bvo et :merci, :cartonne

Avatar du membre
nath
membre actif
membre actif
Messages : 669
Enregistré le : 23 juil. 2005 14:14
Localisation : seine et marne

Message par nath »

ouaip de tout le truc et comme c'est médical c'est encore plus ch....t :!:

enfin je suis contente que vous appréciez... :D

Avatar du membre
lali
membre actif
membre actif
Messages : 1504
Enregistré le : 20 janv. 2006 21:21
Localisation : auvergne
Contact :

Message par lali »

J'apprécie, j'apprécie encore, j'apprécie encore plus fort.
J'ai l'impression qur c'est mon histoire, avec le passé, le présent, et j'espère le futur.
Je vous demanderai des tuyaux sur ces antibio. spécifiques qui réussissent à passer dans le système nerveux.
Je me dépêche d'envoyer cet artcile à mon toubib.
Merci Nath

Avatar du membre
nath
membre actif
membre actif
Messages : 669
Enregistré le : 23 juil. 2005 14:14
Localisation : seine et marne

Message par nath »

:merci

Avatar du membre
cathcath4
membre actif
membre actif
Messages : 124
Enregistré le : 25 août 2005 18:29
Localisation : Auvergne

Message par cathcath4 »

:bvo Image
Image
merci merci pour la traduction, c'est important comme expérience.

Quel boulot tu fais avec Dave sur ce forum.
:ordi :merci :merci :merci

Répondre

Retourner vers « Lyme/SEP »