Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 12 Déc 2019 16:26

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Lyme et autisme
MessagePublié: 29 Déc 2005 19:41 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Juil 2005 14:14
Messages: 669
Localisation: seine et marne
Voici un témoignage intéressant en anglais d'un enfant autiste qui souffrait en fait de lyme et qui a guéri après un long traitement antibiotique. Dr Jones a été à ma connaissance le 1er pédiatre à faire un rapprochement entre lyme et autisme.


Marcia, my son who is now 8 was severely autistic, extreme behavior
issues, NO language, and is now recovered due to Lyme treatment.
When I say recovered, he is NOT autistic, he is in 2nd grade, no
aid, no supports, nothing. He is like any other kid,
indistinguishable.

He was, at age 3, approved for 72 hours per week of in-home therapy
funded by the state (never got it, no qualified therapists). LONG
TERM ANTIBIOTICS SAVED HIM FROM A LIFE OF AUTISM. I cannot be any
clearer than that. You have to realize that you will take two steps
forward, one step back for many months while treating. The organism
goes through a reproductive cycle every 3-4 weeks so when you see
improvement and then regression it is not the antibiotics
being "bad" for them, it is not yeast, it is not any of that. It is
the organism being killed off and the body needing to clear the
toxins. We misunderstood this whole process early on; it is
important that you get yourself up to speed on herxheimers (the
dieoff).

My 2 year old was going down the autism path and this has been
totally reversed with long term antibiotics. Both my children are
not vaccinated and this probably helped them and gave them an
advantage over other kids (perhaps).

We have tried a lot of natural treatments and I am the most anti-
pharmaceutical person there is. But when it comes to this disease,
long term antibiotics are, in my opinion, a necessary step to
getting well.
Mary
[i]
[/b]

_________________
Nath, Paris
:idea: lexique des abréviations


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Avr 2006 00:02 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Juil 2005 14:14
Messages: 669
Localisation: seine et marne
Nouveau témoignage d'un enfant diagnostiqué autiste qui souffrait en fait d'un lyme congénital et qui est en voie de guérison grâce à un traitement abx.


"I just wanted to say hello to everyone and try to give a brief
introduction. My son was diagnosed with pervasive developmental
disorder, probable autism (Asperger's), seizure disorder, central
sleep apnea, ADHD, depression, "growing pains," night terrors,
behavioral problems and an anxiety disorder at a very young age. He's
had seizures since birth, but doctors were seemingly oblivious to it
for a couple of years. The most heartbreaking diagnosis for us to
bear was obviously Asperger's syndrome. We discovered our son has
congenital lyme disease last August, 2004 less than a month before
his 8th birthday. Antibiotics were initiated for lyme disease on
August 19, 2004. Two days later I truly met my beautiful son for the
very first time. He is everything I dreamed he would be so many years
ago. Our son is NOT autistic, he does NOT have a pervasive
developmental disorder, autism, a seizure disorder, central sleep
apnea, ADHD, depression, growing pains, night terrors, behavioral
problems or anxiety. What did he have? Reversible manifestations of
lyme disease. He's been taking antibiotics for 7 months now, and he's
just a very normal, regular little boy. If you met him today, you'd
never suspect he had any of the above mentioned health problems."

_________________
Nath, Paris
:idea: lexique des abréviations


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Avr 2006 20:58 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Juil 2005 14:14
Messages: 669
Localisation: seine et marne
A propos d'un enfant autiste: jordan

Autism is complex. All the disorders that Jordan had been labeled with in the past are complex. It is one reason I am finishing up a book called, Out of Control Youth: One Hundred Solutions. And starting one on Autism to Alzheimer's: Neuron Recovery and Repair.

In our extensive testing, which was laboratory tests the boy had never had, we found something that gave me pause. He had a 23-25 band on a Western Blot. The Western Blot is a Lyme test. According to Dr. Charles Jones, a pediatrician who has treated 6-7,000 children with Lyme and other tick infections, having a single positive band that is unique to the Lyme organism, makes it a positive. No other critters can produce the 23-25 antibody. It is like feeling elephant tusks -- only one creature on the planet has them.

So we did a more comprehensive tick illness series of tests at two Tick specialty labs. The parents decided to have him treated with antibiotics for six weeks before the testing. Why? They wanted to see if they could kill some of the organisms and cause higher antibodies to be made. Then the antibody tests might show a clearer positive or negative for each infection tested.

The boy was clearly positive for Erlichia and Bartonella, which are both co-infections found with Lyme, and can cause serious psychiatric illness. Bartonella is quite likely more common than Lyme. The boy also came up positive for Lyme from two different Labs.

One possible cause of his illness is that he had the infectious spirochete illness progress in his early elementary years. And his functioning declined. It is in the brain in 10 days, but commonly with no major symptoms. The mother was also tested and her blood and knee fluid tests were positive from one lab and negative from the other. Antibiotics and joint nutritional agents have decreased her suffering.

During treatment Jordan actually initially was far worse, as the Lyme was killed and its endotoxins in its outer wall began floating all over causing inflammation and other effects. Then he started to improve. He has only been treated for the last 7 months, but his parents have seen changes in the last two months. They are hopeful their son can make some progress. I cannot promise anything in terms of outcome. Only that Lyme and Bartonella will make whatever brain and body he has function worse.

I am delighted they see a 20% improvement. I would take 5%.

Presented as a Token of Respect for the Parent Heroes Who Love Their Own Jordans.

Dr. J

_________________
Nath, Paris
:idea: lexique des abréviations


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 03 Juin 2006 13:50 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Juil 2005 14:14
Messages: 669
Localisation: seine et marne
Nouveau témoignage :

My daughter was going downhill at about age 7...by 11 she was in heart
failure, multiple seizure disorders, involuntary CNS was shutting down
(stopped breathing, had to force feed, etc), was bed ridden, and could not
process anything except to stagger to the bathroom with assistance. She was
given a year to live and no definitive diagnosis (was diagnosed autistic,
early alzhiemers, a bunch of 'hereditary disorders' which our family has no
known disorders). Was diagnosed with Lyme disease shortly after and has had
five years of aggressive Lyme disease treatment on the east Coast with Dr.
J. Is now 19 and getting ready to go into nursing school, works 3/4 time,
shows horses and is on a rock climbing team.

Theresa

_________________
Nath, Paris
:idea: lexique des abréviations


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Lyme et autisme (anglais)
MessagePublié: 07 Mai 2013 21:37 
Hors-ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 14 Déc 2007 22:03
Messages: 4119
Localisation: près de carcassonne 11
http://jama.jamanetwork.com/article.asp ... ID=1682933

Citer:
Serologic Markers of Lyme Disease in Children With Autism
Mary Ajamian, MS; Barry E. Kosofsky, MD, PhD; Gary P. Wormser, MD; Anjali M. Rajadhyaksha, PhD; Armin Alaedini, PhD

JAMA. 2013;309(17):1771-1773. doi:10.1001/jama.2013.618.

_________________
topo


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Déc 2013 21:17 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2010 19:03
Messages: 7697
Localisation: bourgogne
http://www.em-consulte.com/article/8554 ... traitement

Citer:
Maladie de Lyme, syndrome autistique et traitement antibiotique : une réflexion à partir d’un cas
Lyme disease, Autism Spectrum Disorder and antibiotic therapy: A case report
Doi : 10.1016/j.amp.2013.09.003

Pascale Planche a ⁎ b , Michel Botbol c

_________________
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=3&t=3325

mon blog 12 700 articles sur les MVT
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

lien IHERB ici que POSTE LOCALE pour la livraison


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Déc 2013 21:19 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2010 19:03
Messages: 7697
Localisation: bourgogne
Citer:
Résumé À la suite d’un rappel de la définition de l’autisme infantile et de la maladie de Lyme, un cas clinique sera développé. Il s’agit d’un jeune patient avec autisme âgé de 14 ans et demi, caractérisé par un développement initial typique pendant sa première année puis par une dégradation générale de ses aptitudes peu après avoir été atteint de la maladie de Lyme. À la suite d’une présentation sous la forme d’une vignette clinique, nous aborderons l’évolution de la symptomatologie et du comportement de ce jeune pendant un an d’antibiothérapie. Au quotidien, sont rapportées une amélioration des conduites interactionnelles et communicationnelles, de l’expression verbale, du sommeil et une réduction des comportements répétitifs. Cette présentation de cas permettra finalement d’interroger la définition de l’autisme, son étiologie et la validité du diagnostic établi initialement pour ce patient.

_________________
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=3&t=3325

mon blog 12 700 articles sur les MVT
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

lien IHERB ici que POSTE LOCALE pour la livraison


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Jan 2014 21:45 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 06 Jan 2010 17:04
Messages: 1358
Localisation: 92
Le Dr R. nous signale la première publication en langue française citant le cas d’un enfant autiste de 14 ans, nettement amélioré par un protocole antibiotique « Chronimed », avec diagnostic antérieur de borréliose de Lyme.

Tous les détails sont ici :
http://francelyme.fr/premiere-publicati ... e-et-lyme/

http://www.em-consulte.com/article/8554 ... raitement-

Par ailleurs, l’étude en double aveugle « Auti-biotique » qui a pour but de valider le fait que des autistes puissent être soignés par des antibiotiques, manque encore de financements pour être réalisée…
http://fondation-autisme.org

Citer:
Maladie de Lyme, syndrome autistique et traitement antibiotique : une réflexion à partir d’un cas
Lyme disease, Autism Spectrum Disorder and antibiotic therapy: A case report
Doi : 10.1016/j.amp.2013.09.003

Pascale Planche a ⁎ b , Michel Botbol c

À la suite d’un rappel de la définition de l’autisme infantile et de la maladie de Lyme, un cas clinique sera développé. Il s’agit d’un jeune patient avec autisme âgé de 14ans et demi, caractérisé par un développement initial typique pendant sa première année puis par une dégradation générale de ses aptitudes peu après avoir été atteint de la maladie de Lyme. À la suite d’une présentation sous la forme d’une vignette clinique, nous aborderons l’évolution de la symptomatologie et du comportement de ce jeune pendant un an d’antibiothérapie. Au quotidien, sont rapportées une amélioration des conduites interactionnelles et communicationnelles, de l’expression verbale, du sommeil et une réduction des comportements répétitifs. Cette présentation de cas permettra finalement d’interroger la définition de l’autisme, son étiologie et la validité du diagnostic établi initialement pour ce patient.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Lyme et autisme
MessagePublié: 08 Fév 2014 18:40 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2010 19:03
Messages: 7697
Localisation: bourgogne
http://videos.tf1.fr/jt-we/2014/le-20-h ... 57778.html

à 15 mns et qq secondes , autisme et piste microbienne

_________________
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=3&t=3325

mon blog 12 700 articles sur les MVT
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

lien IHERB ici que POSTE LOCALE pour la livraison


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Lyme et autisme
MessagePublié: 03 Avr 2014 18:47 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2010 19:03
Messages: 7697
Localisation: bourgogne
autisme et Lyme :


http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/fr ... 61871.html


16mn02 = début du reportage sur l'autisme

_________________
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=3&t=3325

mon blog 12 700 articles sur les MVT
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

lien IHERB ici que POSTE LOCALE pour la livraison


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Lyme et autisme
MessagePublié: 20 Fév 2016 18:31 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2014 16:38
Messages: 430
aux USA association LIA fondation
http://www.townsendletter.com/April2007 ... nk0407.htm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Lyme et autisme
MessagePublié: 05 Mars 2016 10:44 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2014 16:38
Messages: 430
livre sorti aux USA : lyme autism connection qui explique toutes les causes infectieuses impliquées avec lyme autisme dont le HHV6 et donne des noms de médecins aux USA

http://www.lymebook.com/lyme-autism-connection


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Lyme et autisme
MessagePublié: 27 Déc 2016 22:28 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 31 Oct 2016 23:47
Messages: 664
Localisation: Nantes
Ça me donne espoir, ayant le syndrome d'Asperger :cry:
Mais avec mes difficultés, je ne trouve pas de docteur prescrivant d'antibiotiques sur le long terme, dans la région Pays de la Loire/Bretagne...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Lyme et autisme
MessagePublié: 27 Déc 2016 22:39 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2014 16:38
Messages: 430
Bonjour, ça donne surtout les meilleurs résultats sur les jeunes enfants, pour les adultes ce sont des améliorations qui peuvent aider mais parfois aucun changement, on ne peut pas savoir


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Sep 2019 00:59 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 02 Mai 2015 16:14
Messages: 792
Bonsoir,

Juste un petit retour pour dire que c’est grâce au Dr Klinghardt et à ses écrits et conférences en ligne, que j’ai pu tirer mon fils de l’autisme en 2009.
Il disait, que le vaccin ROR, qui contenait le virus vivant de la rougeole, ne faisait pas bon ménage avec Lyme.
En fait, ce vaccin déclenche les symptômes d'autisme, sur un lyme asymptômatique et/ou sur un lyme larvé (parents porteurs asymptômatiques).

J’avais aussi lu à l’époque les témoignages sur les forums US, de parents d’enfants autistes qui témoignaient de leur guérison en soignant Lyme.

En soignant Lyme, mon fils (et d’autres enfants aussi, très atteints pour certains) ont pu guérir de l’autisme.
Pour mon fils, la prise en charge a été précoce, à l’âge de 3 ans.

Merci au dr Klinghardt pour le partage des informations.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. 5 Cami del Canigonenc 66740 VILLELONGUE DEL MONTS, FRANCE
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.