Modérateur : aj

Oher
membre actif
membre actif
Messages : 49
Enregistré le : 31 août 2019 22:52

Re: Dumollet : fils de 19 ans étudiant et lyme + co inf.

Message par Oher »

SpooMy a écrit : Il disait, que le vaccin ROR, qui contenait le virus vivant de la rougeole, ne faisait pas bon ménage avec Lyme.
Oui, en effet le Pr Le Montagner explore cette piste. Bien que je pense que l'autisme soit multi-factoriel et que les métaux lourds, pesticides par exemple ont aussi probablement un rôle dans certain cas.

dumollet
membre actif
membre actif
Messages : 323
Enregistré le : 21 mars 2019 12:08
Localisation : 92

Re: Dumollet : fils de 19 ans étudiant et lyme + co inf.

Message par dumollet »

Il y a forcément quelque chose pour les vaccins. Mon garçon a eu des ROR spéciaux car il avait fait des convulsions....C'était écrit bien en évidence dans son carnet de santé. c'était il y a 20 ans....pas de dinosaure dans les smileys..... :papy....eh si en cherchant, j'ai trouvé mon bonheur
il est né à l’hôpital Saint Vincent de Paul à Paris: hôpital assez pointu à l'époque en maternité et pédiatrie.
Maman d un jeune adulte soigné pour Lyme et autres suite à des sérologies douteuses et signes cliniques. 8 mois de traitement. Pause décidée par nous même depuis 1 an. Avec recul => erreur de diagnostic....

SpooMy
membre actif
membre actif
Messages : 792
Enregistré le : 02 mai 2015 16:14

Re: Dumollet : fils de 19 ans étudiant et lyme + co inf.

Message par SpooMy »

Oher a écrit :
SpooMy a écrit : Il disait, que le vaccin ROR, qui contenait le virus vivant de la rougeole, ne faisait pas bon ménage avec Lyme.
Oui, en effet le Pr Le Montagner explore cette piste. Bien que je pense que l'autisme soit multi-factoriel et que les métaux lourds, pesticides par exemple ont aussi probablement un rôle dans certain cas.
D'autres l'ont explorée avant le Pr Montagnier, qui l'explore car :pasparler !!!

Il y a en effet plusieurs formes d'autisme.
L'autisme régressif, est une forme qui se déclenche vers l'âge de 18 mois, 2 ans. A l'âge où nos bambins reçoivent certaines doses vaccinales, rappel ROR notamment.
Pour le ROR, mon fils avait eu le priorix. Et c'est "drôle", car lorsque le pédiatre l'a piqué, mon fils a saisi la seringue pour la sortir de sa cuisse, et une bonne partie de la dose est partie dans l'air.
Ignare que j'étais à l'époque quant aux effets délétères des vaccins, j'ai dit au pédiatre "mince, il n'a pas eu toute la dose".
Il m'a répondu "ne vous inquiétez pas, ce sont des doses adultes". :quoi
Mon fils avait déjà un bon ressenti à l'époque, en extirpant la seringue.

Les métaux lourds avaient été traités précédemment avec le protocole du dr Neubrander (sous-cut de MB12 en provenance d'une pharmacie italienne :!: ).
Cela n'avait rien changé quant aux troubles autistiques.

Pour mon fils, c'est clairement le traitement Lyme qui l'a guéri de l'autisme.

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu, voici ce documentaire :
"Silence, on vaccine" :
https://www.youtube.com/watch?v=JbL4JjOwMEk

Répondre

Retourner vers « Et si l'autisme s'en est mêlé... »